De Nazareth à nos familles

 

« En définitive, l'essence de la famille et ses devoirs sont définis par l'amour, la famille reçoit la mission de garder, de révéler et de communiquer l'amour, reflet vivant et participation réelle de l'amour de Dieu pour l'humanité et de l'amour du Christ Seigneur pour l'Eglise son Epouse. C'est dans la Sainte Famille, cette « Eglise en miniature » par excellence, que toutes les familles chrétiennes doivent trouver leur reflet. En elle, en effet, par un mystérieux dessin de Dieu, le fils de Dieu a vécu cacher durant de longues années. Elle est donc le prototype est l'exemple de toutes les familles chrétiennes.

Avec l'humanité est aussi « assumé » dans le Christ tout ce qui est humain et, en particulier, la famille, première dimension de son existence sur terre.

Homme d'obéissance, à qui le fils de Dieu a obéi, Saint-Joseph, priez pour nous.

JEAN-PAUL II

 

« La famille est le centre de l'amour. Pour pouvoir vivre ensemble, il faut prier ensemble. Parce que le fruit de la prière est l'approfondissement de la foi, et le fruit de la foi est l'amour, et le fruit de l'amour est le service, et le fruit du service est la paix. Si nous avons tant de familles brisées, c'est parce que nous nous oublions de prier ensemble. La prière donne un cœur pur. Et un cœur pur peut voir Dieu et permet de s'aimer les uns les autres. »

Mère TERESA

 

Un jeune à Daniel Ange :

« Crie au monde que sans famille on est sans racines, et sans racines on est chancelant, sans l'amour d'une famille, on meurt.».

« Il y a en ce moment beaucoup de jeunes dégoûtés du mariage et de la vie de famille parce qu'ils ont vu énormément d'échec et en même temps il y a comme jamais une attente, une exigence et un idéal très élevé de la famille, surtout chez les êtres les plus blessés à qui les blessures ont rendu une sorte d'acuité spirituelle à la splendeur des choses que Dieu donne, et spécialement au mariage. C'est comme un appel criant, un besoin criant de familles simplement heureuses, rayonnantes. On ne demande rien d'autre finalement ! Et c'est cela l'antidote le plus total à cette marée noire : Des couples heureux, heureux d'avoir des enfants, heureux de s'aimer, des enfants heureux avec leurs parents. Ce sont des familles prophétiques qui sont au milieu de nous ; et l'on n'en parle jamais !...

Je voudrais ici, au nom de tous ces jeunes paumés, saluer et bénir les familles qui sont comme des oasis de vie, qui tiennent dans la fidélité quotidienne, toute une existence humaine. Je bénis le seigneur pour simplement ce qu'elles font, ce qu'elles sont, dans le silence de leur amour. »

DANIEL ANGE

 

« La bénédiction du Seigneur repose sur les familles où l'on se souvient des aïeux »

Frédéric OZANAM

 

« La famille est la première des grâces »

Joseph LUSSIGNY de Valenciennes